Toplink Innovation assure le management du contrat européen eLIFT emmené par le LP3

Le projet soumis en avril dernier dans le cadre du call ICT du 7e Plan Cadre de l'Europe, démarrera ce mois-ci pour une durée de 3 ans et est doté de 3 M€ de subvention.

eLIFT vise à dépasser les limitations (souplesse, rapidité, variété des matériaux et des phases, structures multicouche…) des techniques d'impression conventionnelles pour la réalisation de composants organiques dans des secteurs aussi divers et variés que les capteurs, les oleds, les microbatteries ou encore les Tags RFID.

Ce programme, aux objectifs très ambitieux, offre des perspectives économiques très intéressantes notamment pour la région PACA à travers la présence de quatre acteurs clés : le laboratoire LP3 du CNRS (Marseille, Coordinateur projet), Tagsys (La Penne sur Huvaune), l'Ecole des Mines (Gardanne) et Toplink Innovation (La Seyne sur mer).

Après le projet européen EMAC achevé en 2008, Toplink Innovation renforce encore son partenariat avec le CNRS à travers la gestion du projet eLIFT.

Page top

Menu principal