Toplink Innovation et Spintec en route dans H2020 pour un nouveau projet commun

Alors que le taux de succès des programmes européens H2020 est de plus en plus faible, Toplink Innovation et Spintec sont les lauréats du projet GREAT porté le laboratoire Grenoblois dirigé par Jean-Pierre Nozières. C’est un nouveau succès qui couronne 10 années de collaboration étroite sur le financement des mémoires non volatiles.

EMAC (2005), TIMI (2007), EMYR (2010), spOt (2012) et à présent GREAT en 2015. Autant de projets  nationaux ou européens qui auront jalonné la feuille de route de la MRAM (Magnetic Random Access Memory) et vu évoluer sa maturité. De future mémoire prometteuse classée dans la catégorie « émergente », elle est dorénavant considérée comme très crédible grâce à la maturité affichée par les différents prototypes et premiers produits de série apparus ces dernières années.

Qui plus est, son cœur technologique pourrait être adapté pour autoriser la mise en œuvre d’autres fonctions analogiques, digitales ou radio fréquence et ainsi simplifier à terme l’architecture de circuits nécessitant tout ou partie de ces fonctions.

C’est ce que vont en tout cas démontrer Guillaume Prenat (Coordinateur) et son équipe avec l’assistance de Toplink Innovation pour le pilotage du projet.

GREAT (pour "heteroGeneous integRated magnetic tEchnology using multifunctional standardized sTack") est un projet issu du dernier call ICT 25 2015 du programme H2020 dont le budget s’élève à 4,5 M€ et est financé à 100% par la Commission Européenne sur 3 ans.

Singulus Technologies (Allemagne), le laboratoire LIRMM du CNRS (France), l’Institut Technologique de Karlsruhe (Allemagne), les Universités de Brasov (Roumanie) et de Dresden (Allemagne), la PME eVaderis (France) et la fonderie spécialisée Tower Jazz (Israël) sont également membres du consortium.

Page top

Menu principal